menu mobile
Le 27 novembre 2020

La F.O.L. Savoie : la socialisation des jeunes par un accompagnement global et transversal

En quelques mots, pourriez-vous nous présenter votre structure, vos actions ?

L’association Fédération des Œuvres Laïques de la Savoie est régie par le statut des Associations loi 1901, dont le siège se situe à Chambéry, Square Tercinet. La F.O.L. Savoie a pour but, au service de l’idéal laïque, démocratique et républicain, de contribuer au progrès de l’éducation sous toutes ses formes. Mouvement laïque d’Éducation Populaire, elle invite les femmes et les hommes, les jeunes, à agir afin de permettre à chacun de comprendre la société où il vit, favorisant l’épanouissement le plus large des personnes par un égal accès de tous à l’éducation, à la formation tout au long de la vie, à la culture, au numérique, à l’insertion sociale, au sport, aux vacances et aux loisirs.

Son objet a pour but :

1. De permettre à chacun de comprendre la société où il vit, de s’y situer, de s’y exprimer et d’agir en citoyen afin de favoriser à tous les niveaux politiques le développement d’une vie démocratique laïque, soucieuse de justice sociale et attachée à la paix.

2. De développer toutes les initiatives collectives et associatives favorisant l’épanouissement le plus large des personnes par un égal accès de tous à l’éducation, à la formation, à la vie professionnelle, à la culture, à la communication, au sport, aux vacances et aux loisirs.

3.  De faire vivre la laïcité, principe constitutionnel et valeur universelle qui implique la reconnaissance de l’égale dignité de chaque être humain, par une action permanente :

Pour garantir la liberté de conscience, de culte, de pensée et l’organisation républicaine des pouvoirs publics assurant le pluralisme des convictions, la liberté d’expression et l’égalité en droit de tous les citoyens.
Pour combattre les inégalités et toutes formes de discriminations, notamment de l’origine ethnique ou nationale, de la religion ou des convictions, du sexe, de l’âge, du handicap, de l’orientation sexuelle.

La FOL 73 peut également s’appuyer sur un maillage national, près d’une vingtaine de départements développent, dans un certain nombre de territoires des activités d’action sociale et de réinsertion et déploient près de 100 établissements et services en faveur de l’enfance, des adultes en situation de handicap, ou d’autre catégories de personnes (isolés réfugiés, etc). Egalement près de cinquante fédérations accompagnent des actions en lien avec le Tourisme social dans près de 150 structures d’accueil, faisant du réseau Ligue de l’Enseignement le premier opérateur du tourisme social en Europe.

La Fédération de Savoie gère:

  • Le foyer de jeunes travailleurs « la Clairière »
  • Le Centre provisoire d’hébergement pour réfugiés de Moutiers tarentaise
  • 3 centres de vacances permanents (Courchevel, Arêches-Beaufort la Féclaz)
  • 2 centres de loisirs (Cognin et Jacob-Bellecombette)
  • 1 espace public numérique (Aix-Les-Bains)

Pourquoi avoir souhaité adhérer au mouvement Habitat Jeunes ?

La Fédération des Œuvres laïques de Savoie vit une forte période de développement de ses activités, notamment sur les questions de l’action sociale et de la solidarité. Très sollicitée sur son territoire par nombre d’acteurs institutionnels mais également associatifs, nous nous sommes mobilisés il y a un peu moins d’un an maintenant dans un projet ambitieux à nos yeux : prendre en gestion le FJT « La Clairière », établissement implanté de manière historique dans le quartier populaire du Biollay à Chambéry et gérer de manière pas moins historique par la CAF de Savoie.

C’était pour nous l’occasion de porter notre projet d’Education Populaire au-delà des champs d’investigations qui étaient naturellement les nôtres jusque-là (le tourisme social) et de confronter ainsi nos savoir-faire et notre expertise au domaine de la socialisation des jeunes en dehors du champ scolaire et des loisirs. Ce sont là des questions qui nous animaient déjà dans le cadre de nos activités de formation des jeunes, d’accompagnement à la médiation par le service civique, à la mobilisation dans des campagnes d’égalité filles-garçons… Mais jamais nous n’étions allés sur un champ si global touchant autant à la fois à la question du logement, de l’emploi, de la santé, du vivre ensemble, de l’accès aux droits…

De culture fédéraliste, nous avons naturellement cherché des partenaires à même de nous accompagner dans cette démarche au niveau du territoire mais également au sein de collectif plus large et surtout plus expérimenté sur ces questions complexes. C’est de manière assez évidente que nous nous sommes retrouvés dans les valeurs défendues par le mouvement Habitat Jeunes et notamment dans la place laissée à une conception qui se veut globale et transversale dans l’accompagnement des personnes qui se tournent vers nous. Dans l’urgence d’assurer la continuité de l’accueil des jeunes, nous avons trouvé chez les professionnels et les militants du mouvement des réponses à nos questions mais aussi et surtout un réseau rassurant, disponible et connaisseur de son champ d’activité.

3 mots pour définir le projet Habitat Jeunes ?

  • Pluralité
  • Education Populaire
  • Disponibilité